Jacques-André Haury Jacques-André Haury - médecin et député
Jacques-André Haury
portrait articles revue de presse
interventions exposés contact  
 

Paru dans Le Matin le 23 mai 2007

Le libéral Jacques-André Haury a rejoint le mouvement Ecologie
libérale. Une démarche qu’il juge cohérente.

Ténor du Parti libéral vaudois, le député Jacques-André Haury (55 ans) a surpris son monde en se rangeant en ce mois de mai sous la bannière d’Ecologie libérale (EL), mouvement de centre-droite à fibre écologique créé en 2003.

Pour ce spécialiste en otorhinolaryngologie, «il est très naturel qu’un médecin, qui se situe entre l’action sociale et le travail scientifique, puisse être de droite et s’engager pour les questions environnementales».

Ecologie libérale, c’est quoi?
Ce sont des gens qui ont des préoccupations environnementales et qui pensent que les solutions viendront des valeurs de la droite, comme le sens de la responsabilité, de l’effort et l’esprit d’entreprise.

La droite a mis du temps à se préoccuper d’écologie…
Disons qu’elle s’ymet un peumollement. Ecologie libérale vise à lui donner du tonus, à la bousculer!

Comment concilier libéralisme et écologie?
L’économie est le partenaire le plus naturel du développement durable.Ce sont en particulier les PME, les centres de recherche des hautes écoles qui permettent de trouver des solutions aux problèmes environnementaux. Nous avons la responsabilité de laisser la Terre un peu un meilleur état à notre départ qu’à notre arrivée.

Et le rôle de l’éducation dans tout cela?
L’école doit préparer l’enfant à jouer un rôle actif dans la société, à être quelqu’un qui apporte plus à celle-ci qu’il n’en retire. Or, les objectifs actuels de l’école sont de nature égocentrique: celle-ci vise uniquement à l’épanouissement de l’individu.

Votre ambition pour les élections fédérales de cet automne?
Je suis candidat au National pour Ecologie libérale, mais je n’en fais pas une question personnelle. Je serais heureux que le mouvement rencontre le succès.

Nous recevons beaucoup de messages, de demandes d’adhésion. Je sens une attente.

Figure libérale, le conseiller national Jacques-Simon Eggly salue la démarche d’Ecologie libérale. Votre réaction?
Jacques-Simon Eggly voit les choses exactement comme EL les a vues, et je regrette que le Parti libéral vaudois n’ait pas d’emblée adopté la même attitude d’ouverture.

Jean-François Krähenbühl




 

Article récent


Suite...



 
    vert'libéraux